Aujourd'hui, je lis les commentaires ici, et je me rend compte que certaines personnes me lisent depuis très longtemps en fait! Avant même que ce blog n'existe, des lectrices fidèles du temps où je jouais à la "modeuse".
J'aime bien les rétrospectives, me souvenir du temps passé, évaluer les pas et les faux pas. Quatre ans déjà que je raconte des petits bouts de vie ici ?!
Alors c'est vrai, que le temps passe vite! On a le temps d'en faire en quatre petites années, des envies qui mûrissent, des projets qu'on abandonne, des changements de direction, des revirements de situation, des bouleversements... j'ai perdu de vue des amis, je m'en suis faîte d'autres... et puis, il y a ceux qui sont toujours là. je dîne avec eux ce soir, j'ai hâte!
Lorsqu'on me demande ce que je raconte sur mon blog, je suis toujours embarrassée... j'y raconte quoi finalement? Un peu toujours la même chose, non? Ce rapport au temps qui me donne le vertige, ce rapport aux gens qui me fascinent, je regarde les enfants qui m'intriguent tellement plus que les grands, j'essaye de photographier les petits instants un peu magique, parfois en images, parfois dans ma tête et j'essaye de les retranscrire ici, avec mes mots maladroits.
C'est pas vraiment un journal, parce que je raconte peu de moi et de ma vie, une collection (personnelle) d'images et de mots, peut-être.
Bref, aujourd'hui, rien de spécial, et plein de choses sur le feu, et j'adore ça!

Et cette chanson de Camille, écoutée en boucle il y a deux jours, et aujourd'hui, à fond!