DSC_0069

Quand on devient mère, pense-t-on un jour être obligée de les laisser... Un week-end sur deux pour certains, parfois bien (trop) plus, parfois moins... Tous les 8 ou 10 jours, les emmener à l'école le matin, la boule au ventre, la gorge serrée et ne pas dire "à ce soir, les enfants"... non, ce soir, c'est papa. A aprés-demain... à lundi, après l'école.
Je ne m'y ferai jamais. Et pourtant je n'ai pas le choix," les enfants ne nous appartiennent pas"...et pourtant ce sont mes petits à moi, ceux que j'ai porté dans mon ventre, là où ça fait si mal aujourd'hui lorsqu'ils partent chez leur père.
Je n'aime pas ces week-ends sans eux, sans leurs bouilles boudeuses du matin, sans leurs éclats de rire, sans les bisous dans le cou, sans mes bébés.
Vivement lundi!

 

(Je vous réponds directement dans les commentaires depuis que canalblog a changé sa version ;) )