GENPIN

genpin

C'est un film documentaire de Naomi Kawase qui dresse un portrait en creux de la condition des femmes japonnaises d'aujourd'hui. Pour échapper à des conditions d'accouchement sur-médicalisées, des femmes décident d'être suivi dans la maternité du docteur Yoshimura, agé de 78 ans, qui pratique un accompagnement naturel à l'accouchement. Cette maison de naissances, au milieu de la forêt, rappelle un époque ancestrale où les femmes enceintes travaillaient jusqu'au terme, où l'instinct et la nature avait la première place.

Alors oui, ça se passe au Japon, les réactions à la médicalisation excessive des accouchements peuvent paraître assez radicales, mais je crois que ce film dénonce assez bien les dialogues de sourds qui existent encore, là-bas ou ici, entre les désirs de la femme et ce qu'on lui propose.


Et au delà de cette question, Naomi Kawase traîte de façon pudique et intelligente la question de la vie et de la mort.

Le mot "Genpin" est le nom que donne le philosophe Lao-Tzu à l’esprit de la vallée. Il est censé être incarné par une femme qui donne la vie et renvoie à la notion d’immortalité.

Et si la naissance redevenait quelque chose de magique? Violent, animal et magique?

Posté par liliedanslalune à 11:19 - - Commentaires [14] - Permalien [#]


Commentaires sur GENPIN

    voila une définition de la naissance qui me convient bien: violent, animal et...MAGIQUE!

    Posté par augustinaugustin, 29 novembre 2012 à 11:33 | | Répondre
    • Oui, mais de nos jours on ne prépare plus les femmes à la violence d'un accouchement, on les terrorise et on leur apporte la péridurale en réponse à leurs peurs... je trouve ça dommage. La douleur se gère très bien si on y est préparé

      Posté par liliedanslalune, 29 novembre 2012 à 11:47 | | Répondre
  • Entièrement d'accord avec le commentaire précédent et également avec ton interrogation de conclusion.
    Dans nos vies où nous voulons tout choisir et maitriser, la grossesse et la naissance nous rappellent à notre nature première de mammifères : personnellement, je ne me suis jamais sentie aussi vivante qu'en accouchant.

    Posté par urbanbroc, 29 novembre 2012 à 12:44 | | Répondre
    • ça me réconforte de savoir que je ne suis pas la seule! Lorsque je dis ça autour de moi, on a tendance à me regarder bizarrement... merci pour ton commentaire.

      Posté par liliedanslalune, 29 novembre 2012 à 16:42 | | Répondre
  • Cette photo est juste magnifique.

    Posté par Sarah, 29 novembre 2012 à 13:03 | | Répondre
    • Je trouve aussi. Beaucoup.

      Posté par liliedanslalune, 29 novembre 2012 à 16:42 | | Répondre
  • J'ai du me battre à la mater avec les sages femmes pour qu'elles me laissent tranquille avec tous leur branchements...je voulais pas la péridurale (c'est tellement plus chouette), j'ai très bien gérée mes contractions... heureusement je suis tombé sur un obstétricien sympa qui s'est mis de mon côté et leur à demandé de me laisser tranquille...
    ça aurait été que moi j'aurais choisi un accouchement à la maison mais chéri pas très chaud pour ça... Tu as complétement raison des douleurs ça se gère en se préparant surtout psychologiquement, il faut décider pour soi dans la limite du raisonnable...
    Merci pour ce billet très intéressant

    Posté par Mymy, 29 novembre 2012 à 14:03 | | Répondre
  • moi non plus je n'ai pas souhaité de péridurale et j'ai eu beaucoup de chance d'avoir un obstétricien, puis une sage femme très à l'écoute. On a limité la perf' à du glucose et tout le reste a été très naturel. N'empêche que les bruits, les vas et vient dans la salle d'accouchement, les commentaires, les infirmières qui parlent forts... on s'en passerait bien.
    Accoucher à la maison... pas pour moi, car si je souhaite un accouchement naturel, avec un service médical à portée (au cas où) me rassure.

    Posté par liliedanslalune, 29 novembre 2012 à 16:45 | | Répondre
  • Et oui mais c'est bien cela non?!!!!!
    On en fait tout un foin de l'accouchement mais alors franchement c'est rien comparé à 3 mois de gerbe non stop!!!!!au pire ça dure 24h et au moins c'est le bonheur au bout****
    J'en avais entendu parler et vu un reportage mega intéressant!!!!
    *Je te sens bien en mode baby toi....*

    Posté par icelollies, 29 novembre 2012 à 23:16 | | Répondre
    • TU me fais bien rire avec tes commentaires, tu es parfaite!
      Baby mood... toujours! bises

      Posté par liliedanslalune, 30 novembre 2012 à 12:07 | | Répondre
  • y'a un bébé qui se prépare par ici ?

    Posté par Fa', 30 novembre 2012 à 09:57 | | Répondre
    • Dans la tête pour l'instant, à fond!

      Posté par liliedanslalune, 30 novembre 2012 à 12:07 | | Répondre
  • Et bien voilà un sujet qui me touche particulièrement.
    Moi aussi on me regarde tout bizarre quand "j'ose", je fais attention maintenant avant de l'annoncer, expliquer les raisons pour lesquelles j'ai choisi pour mes 2 accouchements de les vivre PLEINEMENT (Violent, animal et magique CA OUI). Mais j'y ai trouvé le sens du terme donner la vie, j'ai accompagné mes 2 enfants à venir au monde, et ai été capable d'aller chercher des ressources que je ne soupçonnais pas !
    merci pour ce post.
    et presque 10 et 8,5 ans plus tard j'ai toujours la même émotion quand je les évoque...

    Posté par Violaine, 01 décembre 2012 à 13:32 | | Répondre
  • Euh pour moi même à l'hôpital j'ai trouvé ça animal et violent ! Choquant, étrange, incroyable, surréaliste mais beau, doux fort, intense...

    Posté par luciliu1, 06 décembre 2012 à 15:36 | | Répondre
Nouveau commentaire