photo-12

ET puis un jour, 50 ans sont passés. On ressort les photos abîmées d'une boîte en métal et on fait le bilan. Je suppose.

Maman, tu t'es arrêtée de compter à 35 ans, aujourd'hui, c'est moi qui aurait bientôt 35 (dans deux ans,et ça me semble siiii loin!)
Un jour, tu as bien été obligée d'accepter ton âge, mais je crois que c'est toi qui as raison quand tu dis qu'on a l'âge qu'on a envie d'avoir.
Tu avais vingt ans quand je suis née, tu étais encore toute petite, et j'ai toujours trouvé ça tellement fun d'avoir une maman jeune. Lorsque j'étais adolescente et qu'à 14 ans j'en paraissais 17 et que toi, à 34 ans, tu en faisais à peine 29, on nous prenait pour des copines, c'était drôle!
En revanche, j'ai cru que tu allais t'évanouir le jour où je t'ai annoncé ma première grossesse! Mais en fait, on a rit!

Je crois que tu représentes la femme post 68, cette femme née en pleine révolution féministe et sans en avoir conscience, tu es l'archétype de cette femme libérée qui choisit sa vie, qui décide de tout. Alors, non, tu n'es pas la mamie qui fait des confitures le samedi avec ses petits-enfants, mais tu es une mamie moderne qui écrit "lol" dans des textos envoyés à son petit fils, tu sors, tu vis et c'est ainsi que tu m'apprends la vie!
Oui, ce caractère trempée fait de nous des emmerdeuses, mais des emmerdeuses heureuses ;)
Tu avais 30 ans quand j'en avais 10 et je me souviens de ces soirées apéro-belottes chez les copains, je m'endormais sur les canapés, c'est vrai que les salons étaient un peu trop enfumés, mais on en est pas mort... j'écoutais vos 45 tours et vos discours qui refaisaient le monde. Tu n'aurais pas cru que j'apprenais tant en vous écoutant!

Aujourd'hui, 50 ans et des poussières, quelques rides aux coins des yeux et toujours ce brin de folie! Tu n'es pas parfaite, mais la perfection c'est chiant, alors ne changes rien, tu es au top!


( Je n'aurais jamais cru mettre sardou, un jour, sur mon blog, mais puisqu'il a bercé mon enfance et sa jeunesse... revival! :D)